Jeunesses bruxelloises : entre diversité et précarité

Publication

Brussels Studies Institute (BSI) publie une note de synthèse sur les jeunesses bruxelloises.

© Jérôme Hubert
© Jérôme Hubert


La population de la Région de Bruxelles-Capitale est la plus jeune de Belgique. En 2015, les jeunes âgés de 12 à 24 ans y représentaient 15 % de l’ensemble. Il n’est pourtant pas facile de dresser un portrait complet et nuancé de ces jeunes de plus en plus nombreux à Bruxelles.

C’est pour tenter de dégager le portrait de ces jeunes bruxellois de la profusion de travaux portant partiellement sur le sujet que le Brussels Studies Institute a rassemblé autour de Muriel Sacco, sociologue à l’Université libre de Bruxelles, une équipe mêlant chercheurs francophones et néerlandophones. La note de synthèse que ces derniers ont produite, à l’initiative de la Fondation Bernheim et en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin, est le fruit du dépouillement de près de 200 travaux émanant de différents producteurs de connaissances, académiques ou non (universités, fondations, institutions publiques, associations…). Deux ateliers rassemblant des acteurs de terrain ont permis de compléter les informations récoltées et de mieux appréhender les enjeux du travail au sujet des jeunes.

Note de synthèse à lire sur www.brusselsstudies.be ou à télécharger ci-dessous.

Contact : Brussels Studies Institute (BSI) - Benjamin Wayens
+32 2 211 78 22  -  bwayens@brusselsstudies.be