Parcours d’ateliers de création artistique

Susciter la collaboration entre étudiants artistes et universitaires

© Sylvie Mathot
© Sylvie Mathot

Depuis l’année académique 2014-15, la filière en Arts du spectacle vivant de l’Université libre de Bruxelles et le domaine du Théâtre et des Arts de la Parole du Conservatoire Royal de Bruxelles proposent aux étudiants académiques et artistes de collaborer, en suivant un parcours conjoint d’ateliers de création artistique.

Un projet commun de création collective

Cette collaboration pédagogique entre une université et une école d’art permet de proposer à une trentaine d’étudiants, universitaires ou artistes, de se rencontrer et de vivre une expérience collective intense, aboutissant à la présentation d’un résultat artistique concret (spectacle, performance ou autre intervention artistique). Deux artistes de la scène théâtrale, d’envergure internationale et nationale, sont invités pour mener ce workshop de deux semaines de création collective. Il ne s’agit pas, bien entendu, de transformer les universitaires en artistes ni d’« académiser » ces derniers, mais bien d’établir une véritable collaboration mutuellement profitable.

Une première édition en mai 2015

La première édition de ce parcours a eu lieu en mai 2015 au Théâtre national de Belgique, avec la participation de Frédérique Lecomte (Belgique) et de Giania Carbunaria (Roumanie), deux des metteurs en scène les plus en vue du théâtre contemporain international. Interviews, présentations d’artistes, cours publics, films et documentaires ont été mis à disposition tant des participants que des amateurs.

Rencontres 2016 et 2017

Toujours en étroite coordination avec le Conservatoire royal de Bruxelles, la filière en arts du spectacle vivant de l’Université libre de Bruxelles a accueilli, en mars 2016, le collectif belge Art & tça et l’artiste-chercheuse Tania Alice, qui travaille, avec son collectif activiste/situationniste Héros du Quotidien, dans les quartiers défavorisés de Rio de Janeiro.

Pour l’édition 2017, cette aventure s'est concentrée sur les enjeux du théâtre de participation et de la marionnette en tant que médium artistique spécifique. Encadrés par les artistes de renommée internationale, Airan Berg, Martina Winkel et Neville Tranter, les étudiants ont appris à manipuler et/ou créer leurs marionnettes, à interagir avec elles en même temps qu’avec les autres participants. Le travail fut présenté le 11 mai lors d’une représentation publique au centre communautaire De Kriekelaar (Schaerbeek).

4ème rencontre, 2018

Pour l’édition 2018, cette aventure prendra la forme de deux trajectoires parallèles, développant chacune une approche très différente mais centrées toutes deux sur des questions sociales. Le jeune metteur en scène belge Laurent Plumhans invitera les étudiants à s’engager dans un véritable travail de recherche et de création théâtrale autour de la question du travail, tandis le plasticien hollandais David Bade les emmènera dans une exploration matérielle et réflexive de l’objet et leur proposera de mobiliser les outils du théâtre et des arts plastiques pour « envahir » l’espace public. Le workshop se déroulera du 2 au 12 mai 2018, et donnera lieu à une présentation finale des deux travaux.