Jeunes musulmans bruxellois: pratiques, identités et croyances

Rendre visible l’invisible en donnant la parole aux jeunes

A travers cette recherche menée par l’ULB et la VUB, l’objectif est d’accroître et d’améliorer la connaissance des jeunes (12-25 ans) musulmans bruxellois dans le but d’affiner les politiques bruxelloises mises en place et qui les concernent. La méthodologie se veut participative en donnant la voix aux jeunes eux-mêmes.

Pratiques, identités et croyances

La recherche portera sur les formulations identitaires de jeunes musulmans bruxellois, leurs façons de réagir au débat public les concernant et leurs moyens et lieux de socialisation. L’intention est de sortir d’un débat d’experts dans le cadre duquel le public visé  participe relativement peu et prend rarement la parole. A cette fin, plusieurs structures musulmanes, maisons de jeunes et écoles ont accepté de participer à l’enquête et de servir de point de contact auprès du public cible.

Une méthodologie participative

Le projet implique une part importante de participation du public cible à la réalisation même de l’enquête. Dans un premier temps, un groupe hétérogène d’une vingtaine de jeunes sera suivi lors de dix rencontres pour recueillir leur parole. Dans un second temps, dix focus groupes, composés d’une vingtaine de jeunes, seront rencontrés sur des thématiques plus spécifiques, qui se dégageront de la phase I.

Création de produits audiovisuels comme outils de diffusion

Tout au long de l’enquête, les groupes seront accompagnés par des spécialistes des techniques de l’animation et de l’éducation aux média. La proposition qui leur sera faite doit inclure un processus de création par lequel il leur sera possible d’exprimer leur points-de-vue, de faire des propositions et recommandations concrètes aux adultes. Cet outil permettra également de garder une trace de leurs travaux afin que d’autres puissent s’en emparer dans un esprit d’éducation permanente.