Notre histoire

Depuis 1999, la Fondation Bernheim prolonge l’œuvre de l’entrepreneur visionnaire et philanthrope Emile Bernheim, en finançant des actions qui contribuent, selon sa propre volonté, à « bâtir une société à la mesure de l’homme, dans laquelle l’individu garde sa part tant au point de vue des avantages qu’il peut retirer de la vie en société que des responsabilités qu’il entend, et qu’il faut l’aider à assumer. »

La volonté d’Emile Bernheim

Dans son testament, rédigé en 1975, Emile Bernheim décide de la création de la Fondation qui portera son nom et dont il rédige lui-même les statuts. En 1987, la Fondation d’utilité publique Bernheim est créée, sous la présidence de Madame Bernheim, qui prolongera l’œuvre de son mari jusqu’à son propre décès en 1998.

Des domaines d’actions

En 1999, le Conseil d’Administration de la Fondation est installé, sous la présidence de Jacques Dopchie auquel succède, en 2004, Edouard Jakhian puis Françoise Thys-Clément en 2009. Depuis le 1er janvier 2017, la présidence de la Fondation est assurée par Raymond Vaxelaire. A partir de la lecture du testament d’Emile Bernheim, le Conseil d’Administration définit la stratégie de la Fondation, organisée autour de quatre thèmes chers à Emile Bernheim : l’innovation économique et sociale, l’éducation-formation, la culture et la recherche, la défense de la paix. La Fondation intervient en finançant des projets portés par des organisations répondant à ces enjeux.

Une véritable contribution sociétale

Pendant quinze ans, les orientations prises par les conseils d’administration successifs ont permis à la Fondation Bernheim de soutenir des projets innovants, en cohérence avec les objectifs définis par son fondateur, tout en les adaptant aux réalités de la société. La Fondation a ainsi financé plus d’une centaine de projets menés par des universités, des institutions et des associations, principalement ancrées à Bruxelles, pour un montant total de près de 22 millions d’euros.

Une nouvelle dynamique

En 2013, le Conseil d’Administration décide, sous la présidence de Françoise Thys-Clément, de réactualiser les objectifs de la Fondation à partir d’une relecture de la vision d’Emile Bernheim. Sur base des thèmes fondateurs que sont l’enseignement, l’insertion professionnelle et l’insertion citoyenne,  le nouveau plan stratégique pour 2015-2018 donne désormais la priorité aux projets innovants pour les jeunes de Bruxelles.